Visiteur - Changer de base
drapeau

Désignation :

Maquette

Nom principal:

de présentation d'un commutateur rotatif R6

Nom secondaire :

Fabricant :

ESTEL Association Espace télécommunications

Marque :


Date de fabrication :

1956-00-00

Date de fin :

1960-00-00

Période standard :

1950-1975


Alimentation :

Puissance (W) :

Etat :

bon, complet

Fonctionnement :

opérationnel

Organisme | laboratoire :

ESTEL | Association ESpace TÉLecommunications


Description :

Un commutateur téléphonique R6 est, d'une manière générale, un dispositif destiné à établir de façon automatique une liaison entre deux éléments internes d'un central téléphonique. L’appareil en question est dit « à 50 points » (en réalité 51 avec la position de repos), car il permet de relier mécaniquement une entrée aux 50 sorties potentielles. La commande est exécutée grâce à un mouvement de rotation point par point, de type roue à rochet.

Ce commutateur est un composant majeur de plusieurs systèmes de téléphonie automatique publique et de téléphonie privée (appelés PABX). Le brevet de base date de 1926 et fut déposé par l'entreprise Thomson Houston. L’idée est de simplifier le dispositif de commutation Strowger et de produire des autocommutateurs à un coût inférieur.

Ce commutateur rotatif R6 est présenté sous la forme d’une maquette en plexiglas afin de pouvoir montrer son fonctionnement à des visiteurs. Pour ce faire, il lui est adjoint une plaquette comportant plusieurs boutons de fonction avec voyant et un cadran téléphonique. Le visiteur peut ainsi activer les fonctions : Marche-arrêt ; fonctionnement pas à pas ; rotation libre ; remise à zéro.

Utilisation :

En France, le premier autocommutateur public équipé du commutateur de ce type a été installé en 1928. Le dernier autocommutateur a été arrêté en 1984 (à Montrouge).

Des autocommutateurs privés à base de R6 ont été fabriqués jusqu’en 1956. A partir de cette date, ils ont été supplantés par les systèmes crossbar qui fonctionnent avec une plus grande fiabilité et nécessitent moins d’entretien que les systèmes R6. Ce fut le cas pour les réseaux internes d'EDF, tant pour les PABX que pour les autocommutateurs du réseau téléphonique de sécurité.

Caractéristiques techniques :

Le sélecteur R6 est muni de micro-balais (voir schéma X) qui établissent les contacts nécessaires sur des bancs reliés aux fils du demandé, permettant ainsi l’établissement de la communication entre demandeur et demandé.
Ces commutateurs rotatifs assurent des fonctions de commutation dans les autocommutateurs complexes. Ils sont souvent associés par paires pour assurer une commutation au niveau d’une centaine de correspondants.

Le rotatif R6 ne permet pas le fonctionnement en pas à pas nécessaire pour accepter la numérotation au cadran. Ces rotatifs sont alors associés à des commutateurs rotatifs à 11 points (une position de repos et 10 autres positions pour les 10 chiffres du cadran), qui eux fonctionnent en mode pas à pas. Ils assurent alors la fonction de connexion entre demandeur et demandé.

Cet objet est associé à d'autres dans une galerie virtuelle - cliquez pour ouvrir une nouvelle fenêtre

Médias

3108  Vignette 3110  Vignette 3111  Vignette 3113  Vignette 3116  Vignette

No Description
3108 Maquette de commutateur R6 - vue de face
3110 Maquette de commutateur R6 - vue de dessus
3111 Maquette de commutateur R6 - detail du roto
3113 Maquette de commutateur R6 - vue de côté
3116 Détail du rotatif R6

Liens :

Pas de liens pour cet élément...