Une visite guidée de la collection ACONIT

<== ACCUEIL
<== HALL CHARTREUSE
Informatique

<== HALL BELLEDONNE
Science et techniques

<== Hall du parcours
« Une visite guidée de la collection ACONIT »

La percée d'Apple

Apple 1 et 2, et Visicalc


L'histoire des deux étudiants développant leur ordinateur dans leur garage est connue… Mais l'important est de voir les conditions qui ont entraîné leur réussite, et comment les «  Apple » se sont introduits dans les bureaux.

SALLE SUIVANTE ==>
<== SALLE PRÉCÉDENTE
Annonce de l'Apple 1 en octobre 1976 (Wikimedia commons)

Annonce de l'Apple 1 en octobre 1976 (Wikimedia commons)

En 1976, deux étudiants Steve Jobs et Steve Wozniak, construisent leur propre ordinateur dans leur garage, tout en mangeant des pommes : c’est la naissance de l’Apple. Il est construit autour d’un microprocesseur MOS Technology 6502 (copie moins couteuse du Motorola 6800) choisi par Wozniak pour la logique de son architecture.
L’Apple sera fabriqué à 200 exemplaires pour les passionnés des clubs locaux (670 $). Il était vendu sous forme d'une simple carte équipée et les acheteurs se bricolaient des boitiers (en bois…) et fixaient le clavier dessus.
L’Apple I est aujourd’hui une machine de collection qui se négocie autour de 100 000 $

Devant le succès, Jobs et Wozniak recrutent un commercial expérimenté. À trois, ils créent la société Apple.

Wozniak étudie l’Apple II, toujours basé sur un microprocesseur 6502, mais il est maintenant doté de fonctions graphiques couleur et de fonctions sonores.
Jobs insiste pour construire un boitier plastique élégant, monobloc.
La première machine va sortir en juin 1977.

L’Apple II sera rapidement doté de périphériques performants : écran couleur, disquettes 5,25"
Les modèles Apple II vont se succéder pendant 16 ans. La production Apple IIe a cessé en 1993.

Copie d'écran Visicalc sur Apple (Wikimedia commons)

Copie d'écran Visicalc sur Apple (Wikimedia commons)

Wozniak était un excellent programmeur. Il avait développé pour l’Apple II un système d’exploitation très souple et puissant (quasiment sans fautes dit-on).
Un programmeur s’en empare en 1979 et dote l'Apple d'un tableur : Visicalc.

Visicalc va rencontrer un très grand succès : 600 000 copies vendues les 6 premières années. Et cette application va inciter de utilisateurs professionnels à acquérir des Apple II.
==> Les micro-ordinateurs commencent à entrer dans les bureaux !

L'Apple IIc (1984), avec un 'c' pour 'compact' est une approche d'Apple vers les portables.
Contrairement aux machines actuelles, c'est simplement un Apple II réduit en taille et plus facielement transportable. L'alimentation secteur est extérieure, et la machine n'a pas d'écran incorporé.
Il était vendu soit avec un petit écran cathodique trés élégant, soit avec un écran plat LCD qui se posait sur la machine, mais sans articulation ou fixation permanente.

SALLE SUIVANTE ==>


Site web ACONIT| Bases de données inventaire| Droits et crédits photos