Salle Albert Lacaze

<== ACCUEIL
<== HALL CHARTREUSE
Informatique

<== HALL BELLEDONNE
Science et techniques

Salle Albert Lacaze

CRTBT - L'étude des très basses températures

La naissance de la cryogénie à Grenoble, durant la deuxième moitié du XXe siècle, est liée à la deuxième guerre mondiale. En effet, l’équipe de physiciens constituée autour de Louis Néel et Louis Weil, à l’origine du développement de la discipline, a été évacuée de Strasbourg en 1940 et a choisi de s'installer à Grenoble.

Les travaux de L. Néel sur le magnétisme nécessitaient de disposer de sources de très basses températures, ce qui a conduit à la création du Centre de Recherches sur les Très basses Températures.


Principal organisme de tutelle : CNRS, composante de l'institut Néel
- Site officiel -

Photo avec biographie

Albert Lacaze (1924-2012) Ingénieur INSIEG (branche Électricité). À la demande du professeur Néel, il a fait sa thèse sur le développement d'un liquéfacteur hydrogène-hélium.

Cela le conduira à la direction du CRTBT, de l'ENSIEG puis de l'UFR de Physique et Thermodynamique de l'université Joseph Fourier.

SALLE SUIVANTE ==>
<== SALLE PRÉCÉDENTE

Premier liquéfacteur mixte d'hélium conçu à Grenoble de 1948 à 1952. Sont présentés successivement la partie interne constituant l'élément produisant l'hélium liquide, et une vue générale carrossée.

D’autres types de liquéfacteurs ont précédé celui à l’hélium, dont ceux à hydrogène étudiés par Lacaze.

SALLE SUIVANTE ==>


Site web ACONIT| Bases de données inventaire| Droits et crédits photos