Visiteur - Changer de base
drapeau

Désignation :

Nom principal:

Machine Sylbe-Pondorf

Nom secondaire :

Fabricant :

ARaymond, Cours Berriat, Grenoble

Marque :


Date de fabrication :

1920-00-00

Date de fin :

1998-00-00

Période standard :

-


Alimentation :

Puissance (W) :

Etat :

bon, complet

Fonctionnement :

(inconnu)

Établissement :

Musée Privé Arhome, Musée de la fixation et de l'innovation A.Raymond

Description :

Fabriquée en Allemagne à Schmölln (Thuringe) en 1920, cette machine spéciale, entièrement mécanique, assemblait trois pièces, en automatique, pour réaliser le ressort du bouton pression FO. Sylbe-Pondorf est un fabricant de machines spéciales qui a travaillé avec un ingénieur de la société Raymond en Allemagne pour l'adaptation de ces machines d'assemblage spéciale pour la fabrication des ressorts FO. Sa cadence de fabrication était de 60 pièces par minutes. Pour faire fonctionner la machine, un levier fait passer la courroie motrice d'une "poulie folle" (qui tourne à vide) à une "poulie fixe" et vice-versa pour l'arrêter. La machine est composée de neuf sous-ensembles mécaniques synchronisés entre eux :
a) deux arbres à cames
b) un plateau central à encoches
c) trois "bols" distincts qui distribuent successivement : - les coquilles percées ; - les étoiles ; - les mamelons.
d) une presse de conformation de l'étoile,
e) une presse de sertissage
f) un système mécanique de présence pièce.

Utilisation :

A Grenoble, la société A-Raymond disposait de 24 machines de ce type. Au total, l'entreprise en possédait une cinquantaine. Ces machines ne comportent aucun élément électrique ou électromécanique.
Cette machine a produit plus d'un milliard de pièces sur une période de 80 ans. Elle est un précurseur des machines d'assemblage car elle est automatique.

Caractéristiques techniques :

Fonctionnement à cinq niveaux :
Niveau des deux arbres à cames :
- une démultiplication par engrenages entraine en rotation les arbres à cames à partir de la poulie fixe ; leurs axes étant perpendiculaires, des pignons coniques les rendent solidaires ; les cames génèrent dans leur rotation tous les mouvements répétitifs et synchronisés de la machine.
Niveau du plateau central à encoches :
- 12 encoches sont usinées à la forme d'une coquille à la périphérie du plateau central ; chaque encoche récupère successivement, afin de les assembler, les trois pièces élémentaires du F.O. (coquilles percées, étoiles conformées puis mamelons) ; un système d'encliquetage entraine le plateau central en rotation de 1/12 de tour à chaque cycle de la machine ; un verrou assure à chaque cycle le bon positionnement du plateau central.
Niveau des bols de distribution :
- les bols sont remplis de leurs pièces respectives ; ils donnent une autonomie de 30 minutes à la machine.
a/ Bol des coquilles percées :
- un plateau circulaire, usiné d'encoches, dans un réceptacle, entraine dans sa rotation les coquilles ; un système tire les coquilles mal orientées ; un poussoir amène une coquille dans une encoche du plateau central à chaque cycle de la machine.
b/ Bol des étoiles et presse de conformation :
- un plateau circulaire, usiné d'encoches, dans un réceptacle, tourne d'une encoche à l'autre à chaque cycle de la machine ; une pompe à vide, à piston, crée une dépression dans un "suceur" ; ce "suceur" aspire une étoile dans une encoche du plateau et l'amène vers la presse de conformation afin de l'emboutir en forme de ressort ; l'étoile, devenue ressort, est amenée par une "fourchette" vers le plateau central pour y être introduite dans une coquille précédemment distribuée.
c/ Bol des mamelons :
- un plateau circulaire, usiné d'encoches, dans un réceptacle, entraîne dans sa rotation les mamelons ; un système trie les mamelons mal orientés ; le mamelon est amené vers le plateau central par une fourchette et est introduit dans les deux pièces précédemment distribuées (coquille et ressort), et ce à chaque cycle de la machine.
Niveau de la presse de sertissage :
- dans le même cycle machine, les trois pièces assemblées sont retirées de l'encoche du plateau central puis déposées sur un jeu de poinçons sertisseurs par un coulisseau en forme de crochet ; les trois pièces sont assemblées par sertissage sous l'action de la presse ; un poussoir (guignol) interne aux poinçons sertisseurs donne sa forme et ses dimensions finales au ressort avant de l'éjecter vers la caisse des pièces finies.
Niveau de la "présence pièce" :
- à chaque cycle de la machine, deux palpeurs vérifient la présence des coquilles et des mamelons dans les encoches du plateau centra ; en cas d'absence un système mécanique arrête la machine automatiquement ; les bols des coquilles et des mamelons continuent néanmoins de fonctionner attendant d'être réapprovisionnées en pièces par l'opératrice ; le contrôle des pièces finies était réalisé par prélèvement par une opératrice qui vérifiait à l'aide d'un gabarit la forme et les côtes du ressort FO.

Cet objet est associé à d'autres dans une galerie virtuelle - cliquez pour ouvrir une nouvelle fenêtre

Aspects Physiques :

Longueur 160 cm , largeur 110 cm , Hauteur 130 cm , Poids 400 kg , Couleur noire ,

Médias

1486  Vignette 1487  Vignette 1488  Vignette 1489  Vignette

No Description
1486 Machine Sylbe-Pondorf -vue avant
1487 Machine Sylbe-Pondorf -vue de profil
1488 Machine Sylbe-Pondorf - vue detail centre
1489 Machine Sylbe-Pondorf - vue détail profil centre

Liens :

Pas de liens pour cet élément...