Visiteur - Changer de base
drapeau

Désignation :

Nom principal:

Petit lyophilisateur d'appoint

Nom secondaire :

pour cuirs et vanneries

Fabricant :

Sérail

Marque :


Date de fabrication :

0000-00-00

Date de fin :

0000-00-00

Période standard :

1975-2000


Alimentation :

220 Volts

Puissance (W) :

Etat :

bon, complet

Fonctionnement :

opérationnel

Établissement :

Atelier de Recherche et de Conservation-Nucléart, CEA-Grenoble, avenue des Martyrs, 38000 Grenoble

Description :

Ce petit lyophilisateur de marque Sérail est un appareil commercial initialement destiné au séchage par lyophilisation (phénomène de sublimation reproduit artificiellement) de petites quantités de produits ou matières, par exemple pharmaceutiques. Il est constitué d'un ensemble autonome comprenant une enceinte de traitement, ou cuve en acier inoxydable, d'un groupe froid, d'une pompe à vide et d'un bloc de commande intégré en façade. Les paramètres affichés sont le vide (cadran à aiguille) et les températures de chauffage et produits (deux petits écrans numériques).

L'enceinte de section cylindrique est disposée horizontalement. Elle est équipée d'un plateau en inox fixé au tiers environ de la hauteur de l'enceinte. Sous le plateau sur lequel sont disposés les produits à lyophiliser se situe un serpentin relié au groupe froid, qui sert à piéger l'eau vapeur sous forme solide (glace) lors de la phase de sublimation. Ce type de lyophilisateur est de type « intégré » : la chambre de lyophilisation et le piège froid sont dans le même espace.

Le plateau est conçu pour être chauffant. Cependant, pour les matériaux archéologiques organiques très dégradés, l'apport extérieur de calories, dû à une isolation thermique de moindre performance, suffit à entretenir la sublimation. La lyophilisation est suivie par une série de thermocouples en chromel-alumel introduits préalablement dans le volume des objets ou maintenus à leur surface.

Utilisation :

Le lyophilisateur d'appoint Sérail est utilisé à ARC-Nucléart pour assurer le séchage des petits matériaux archéologiques réputés fragiles, car de faible volume, comme le cuir ou les vanneries.

Les phases de la lyophilisation sont toujours les mêmes : après imprégnation des objets d'une solution de polyéthylènes glycol, ou PEG (par exemple de poids moléculaire 400 pour les cuirs), les objets nettoyés sont d'abord congelés dans l'enceinte. Dans un deuxième temps, la pompe à vide permet d'obtenir les conditions propices à la lyophilisation, et lorsque que cela est jugé nécessaire par l'opérateur, un apport de calories par chauffage est déclenché. Le processus de séchage est considéré comme achevé lorsque les températures internes aux objets sont redevenues supérieures à 0°C.

Pour mettre en route la phase de sublimation, l'opérateur doit ouvrir une vanne manuellement pour relier la pompe à vide, préalablement mise en marche, à l'enceinte de traitement. Une fois la lyophilisation du produit achevée, l'opérateur doit remettre graduellement la cuve à la pression atmosphérique, par l'intermédiaire d'un petit robinet situé en façade.

Caractéristiques techniques :

Cet objet est associé à d'autres dans une galerie virtuelle - cliquez pour ouvrir une nouvelle fenêtre

Aspects Physiques :

Longueur 85 cm , largeur 80 cm , Hauteur 123 cm , Poids 80 kg , Couleur gris et jaune , Note : poids estimé

Médias

3360  Vignette 3361  Vignette 3362  Vignette 3363  Vignette 3364  Vignette 3365  Vignette

No Description
3360 Petit lyophilisateur Sérail - vue générale de face
3361 Petit lyophilisateur Sérail - vue générale de 3/4
3362 Petit lyophilisateur Sérail - vue sur la cuve et appareillage de contrôle
3363 Petit lyophilisateur Sérail - détail du contrôle du vide et du chauffage
3364 Petit lyophilisateur Sérail - la pompe à vide
3365 Petit lyophilisateur Sérail - branchement des thermocouples

Liens :

No inventaire Famille Désignation Commentaires
==> 0006 documentation document : PDF : Utilisation du procédé PEG/lyophilisation pour traiter les bois archéologiques (ARCNucléart Atelier de recherche et de conservation Nucléart, Gilles Chaumat - )