Visiteur - Changer de base
drapeau

Titre :

documents au sujet de la machine de Couffignal

(Titre traduit :

Couggignal computer

Auteurs :

Collection :

Editeur :

CNAM Conservatoire national des Arts et métiers

Reference editeur :

Langue :

français

No de brevet :

ISBN :

néant

ISSN :


Date de publication :

2014-00-00

Ville/Pays de publication :

Paris - France

Type de document :

Mémoire

Illustrations :

photos et dessins

Format :

Nombre de pages :

31

Établissement :

ACONIT, Rue Rey

Description :

Cet article daté de 2014 comprend 31 pages, en trois fichiers, écrits par le CNAM Conservatoire National des Arts et Métiers, avec pour auteurs Isabelle Astic, François Anceau, Serge Corporon.
Il correspond à un compte-rendu faisant suite aux travaux de restauration de la machine de Couffignal, restauration réalisée par le CNAM, la machine étant ensuite mise dans ses réserves de collections.

Les fichiers de cet article fournissent :
- des photos montrant cette machine de l'Après-guerre, emblématique de l'Institut Blaise Pascal du CNRS, ainsi que certains sous-ensembles et composants,
- le principe de fonctionnement de cette machine, basée sur une stratégie allant à l'encontre des "machines Américaines" (Alan Turing, von Neumann), cette machine visant à utiliser "peu de mémoire" et à mettre en oeuvre des travaux sur des organes différenciés à lancer "en parallèle"
- une bibliographie des publications faites par Couffignal, et par quelques autres,
- la carrière de Louis de Couffignal, et son éviction du CNRS en 1957,
- les premiers essais préalables, réalisés dans l'Entre-deux-guerres, visant à coupler en parallèle plusieurs types de machines de calculs.
- l'article décrit une technologie de mémoire fonctionnant avec l'ionisation d'un gaz dans une ampoule (il utilise le mot lampe néon). Ce type de technologie pour de la mémoire ne fait pas partie des descriptions données dans la thèse de René Perret (daté de 1958, voir AC_18549). Une utilisation de lampe au néon est indiquée dans un cours d'électronique par IBM (daté de 1955 à partir de l'exemple de la calculatrice IBM 604, voir AC_19121-01/02) mais il ne s'agissait seulement alors que de visualiser l'état d'une bascule, et non de mémoriser une information.

Les fichiers PDF proviennent du CNAM :
... La-machine-de-Couffignal11-1.pdf présentation consultée en février 2020
... La-machine-de-Couffignal11-4.pdf

Utilisation :

Cet article, en donnant des indications sur le mode de fonctionnement de cette machine, permet de comprendre comment une personne aussi importante que Couffignal, dirigeant de l'institut Blaise Pascal du CNRS, un institut créé en Après-guerre, a pu être autant liée à une machine dont on a beaucoup parlé en négatif (elle n'a jamais fonctionné correctement).
Cet article permet aussi de voir à quoi ressemblait cette machine.

Aspects Physiques :

Médias

9118  Vignette 9119  Vignette 9120  Vignette 9121  Vignette 9122  Vignette 9115  Vignette 9116  Vignette 9117  Vignette

No Description
9118 Article CNAM restauration machine Couffignal - en-tête
9119 Article CNAM restauration machine Couffignal - la machine
9120 Article CNAM restauration machine Couffignal - la stratégie
9121 Article CNAM restauration machine Couffignal - mémoires
9122 Article CNAM restauration machine Couffignal - mémoire
9115 Article CNAM sur restauration machine de Couffignal - partie-1
9116 Article CNAM sur restauration machine de Couffignal - partie-2
9117 Article CNAM sur restauration machine de Couffignal - partie-3

Liens :

No inventaire Famille Désignation Commentaires
20535-24 ==> documentation document : Actes colloque : Louis Couffignal (1902-1966) un pionnier de l’informatique en France ? (Girolamo Ramunni - IMAG, Philippe Chatelin - IMAG) Document CNAM sur machine de Couffignal