Visiteur - Changer de base
drapeau

Désignation :

Nom principal:

Téléalarme à appel téléphonique

Nom secondaire :

Fabricant :

Compagnie Européenne de Télétransmission

Marque :


Date de fabrication :

1976-00-00

Date de fin :

0000-00-00

Période standard :

-


Alimentation :

48V Courant continu

Puissance (W) :

Etat :

bon, complet

Fonctionnement :

opérationnel

Organisme | laboratoire :

ESTEL | Association ESpace TÉLecommunications


Description :

La téléalarme se présente sous forme d’un coffret métallique qui peut être mis en place verticalement contre un mur ou accroché à un répartiteur téléphonique. Quatre alarmes peuvent être transmises en utilisant comme voie de transmission le RTCP (Réseau Téléphonique Commuté Public) auquel l'’appareil est raccordé. Lorsqu'’une alarme apparait, l'’appareil assure automatiquement la numérotation d’'un ou plusieurs numéros prédéterminés de responsables d'exploitation et, après le décrochage du numéro demandé, transmet un message sous forme vocale. Par exemple : pour identifier l’'alarme « Poste de XYZ, défaut haute tension » , suivi d’'un message de service pour désactiver l’'envoi de l’'alarme « pour acquitter cette alarme, composer le N° ABPQMCDU ».
A la fin du message d'’alarme, l’'exploitant raccroche et appelle la téléalarme au N° indiqué afin de l’'acquitter et d’éviter ainsi que l’'appel soit réitéré.
Ce type de téléalarme est particulièrement économique en exploitation : il ne nécessite pas de liaison spécialisée entre le poste et l'’exploitant du poste HT, et aucune installation spécifique à la réception hormis un poste téléphonique, mais il ne présente aucune garantie de sécurité sur l’'état du réseau commuté assurant la transmission de l'’information.
Cependant :
- on peut contrôler à distance l’'état de l’'équipement et l'’absence d'’une alarme par un appel au N° d'’acquit de la téléalarme et depuis la téléalarme, des boutons d’'appels permettant de vérifier le bon aboutissement des alarmes.
- en cas de non réponse, la téléalarme réitère les séquences d’'appel jusqu’à réception d’'un acquit. Il est aussi possible de programmer dans la téléalarme des numéros d'’appel supplémentaires.

Utilisation :

Cet appareil est apparu sur le marché au début des années 60. Destiné à des applications industrielles plutôt que domestiques, compte tenu de son cout élevé, il a été utilisé à EDF pour transmettre des alarmes issues d’un poste Haute tension.

Caractéristiques techniques :

L'’équipement comprend :
•- un composeur de numéro, à mémoire mécanique pour la première version, magnétique ensuite,
•- un magnétophone sur lequel sont enregistrés les messages à transmettre,
- un système de réception d'’appel permettant l’'acquit des alarmes et une réception d'’appel de l’'exploitant pour contrôle de l’'appareil et de la ligne,
- un ensemble de relayage.

Cet objet est associé à d'autres dans une galerie virtuelle - cliquez pour ouvrir une nouvelle fenêtre

Médias

1824  Vignette 1823  Vignette 1825  Vignette 1826  Vignette

No Description
1824 Vue intérieure 1 du coffret
1823 Vue extérieure du coffret
1825 Vue intérieure ss capot de protection des circuits
1826 identification constructeur

Liens :

Pas de liens pour cet élément...