Visiteur - Changer de base
drapeau

Désignation :

Nom principal:

Appareil de radioscopie - cabine

Nom secondaire :

Fabricant :

Trophy

Marque :


Date de fabrication :

0000-00-00

Date de fin :

0000-00-00

Période standard :

1950-1975


Alimentation :

220

Puissance (W) :

Etat :

bon, complet

Fonctionnement :

hors service

Établissement :

CHU-MGSM, CHU-Musée Grenoblois des Sciences Médicales

Description :

Cet appareil de radioscopie (visualisation en transparence du corps sans fixation d'image) se compose d'une cabine et d'un bras porte-source massif (voir lien "Appareil de radioscopie - source") qui, bien que tous deux déplaçables, se caractérisent par par leur masse importante (stabilité et protection contre les rayonnements). La configuration est étudiée pour qu'un observateur puisse visualiser en direct l'image obtenue frontalement.

Utilisation :

La découverte des rayons X comme moyen d'’exploration du corps humain constitue une avancée fondamentale en médecine. Des faisceaux de rayons X projetés à travers le corps humain, ici le thorax, sont absorbés de façon différente par les organes traversés : chairs, os, poumons, cœur. Cela permet, par comparaison, de les visualiser directement sur une plaque fluorescente. Tel est le principe de la radioscopie. Le malade est placé dans la cabine, derrière l’'écran fluorescent, éclairé par un « tube » émetteur de rayons X. Celui-ci est inséré dans le bras de l’'appareil et orientable. Le médecin, placé devant l’écran, dirige le tube et observe les images ainsi produites.
Présents dans la plupart des cabinets de médecine générale et dans les dispensaires antituberculeux dans la première moitié du XXe siècle, les appareils de radioscopie facilitent essentiellement le diagnostic des maladies pulmonaires, notamment la tuberculose, ainsi que de certaines maladies cardiaques.

Caractéristiques techniques :

L’'utilisation diagnostique des rayons X a été ultérieurement complétée puis remplacée par d'’autres techniques plus efficaces de visualisation des éléments du corps humain : domaine moderne de l’'imagerie médicale. Cela a permis de prendre en compte la réalité des complications néfastes parfois provoquées par des irradiations, même modestes mais répétées, liées à l’'utilisation des rayons X à visée diagnostique notamment les radioscopies. Ces conséquences furent souvent observées chez des médecins réalisant fréquemment de tels examens ; c’est pourquoi les techniques développées après 1960 ont permis la suppression progressive des radioscopies.

Cet objet est associé à d'autres dans une galerie virtuelle - cliquez pour ouvrir une nouvelle fenêtre

Aspects Physiques :

Longueur 60 cm , largeur 76 cm , Hauteur 193 cm , Poids 30 kg , Couleur crème ,

Médias

1773  Vignette 1775  Vignette

No Description
1773 cabine et bras de radioscopie, vue de coté
1775 cabine et bras de radioscopie, présentation muséographique

Liens :

No inventaire Famille Désignation Commentaires
==> 2011-5-004 sous-ensemble machine : Appareil de radioscopie - Bras porte-source ( Trophy) partie active de rayonnement