Salle Louis de Nadaillac

<== ACCUEIL
<== HALL CHARTREUSE
Informatique

<== HALL BELLEDONNE
Science et techniques

Salle Louis de Nadaillac

Atelier de recherche et conservation ARC-Nucléart

Les applications de ce laboratoire concernent la prestation de service pour les objets et collections publiques ou privées nécessitant des traitements de consolidation. Une restauration prolonge, par le remontage des objets ou pour favoriser leur lisibilité, les interventions pratiquées sur les matériaux.

Principaux organismes de tutelle : CEA-Grenoble, Ministère de la Culture, Ville de Grenoble, Région AURA
Site officiel

Photo avec biographie

Grâce à ses compétences scientifiques, son dynamisme et son sens de l’organisation, Louis de Nadaillac (1936-1973) a créé, à partir de 1970 au sein du CEA-Grenoble, le projet Nucléart, qui deviendra le Laboratoire ARC-Nucléart dédié à la conservation-restauration du patrimoine culturel.

SALLE SUIVANTE ==>
<== SALLE PRÉCÉDENTE

Les différents lyophilisateurs d'ARC-Nucléart sont de tailles très variées, pour permettre de s'adapter à la morphologie des pièces archéologiques : depuis les plus petits éléments de la vie quotidienne jusqu'aux embarcations de très large dimension.

Les traitements par lyophilisation permettent d'assécher, grâce à la sublimation, les matériaux archéologiques gorgés d'eau, sans abîmer la structure organique déjà fragilisée par un long séjour en immersion dans des lacs, rivières ou milieux marins.

Les traitements Nucléart utilisent les propriétés du rayonnement gamma. Ils participent à la désinfection-désinsectisation des objets secs ou contribuent à la consolidation de matériaux poreux, secs ou humides, en polymérisant les résines dont ils ont été au préalable imprégné.

SALLE SUIVANTE ==>


Site web ACONIT| Bases de données inventaire| Droits et crédits photos